Pour cette nouvelle saison estivale, aucune carte définissant les différentes zones sur la plage ne sera officiellement appliquée. La raison évoquée par M.Hervé Schiavetti (Maire d’Arles) est que cette carte n’est pour le moment, ni plus ni moins qu’un « outil » de travail parmi d’autres, et non pas l’aboutissement définitif de la future réglementation. Ce qui laisse entendre une évolution future possible.

Zonage (temporaire) de la plage de Beauduc

Les principales zones mis en œuvre l’été dernier sont toutefois reconduites, ainsi :

  • la plage nord est destiné (mais pas réservé!) au kitesurf ;
  • la plage centrale est destiné aux baigneurs.

La pratique du kite est interdit sur :

  • la plage centrale ;
  • la plage sud au niveau de la bassine (mais autorisé au delà, vers la pointe du Sablon).

Toutefois, il y a une bonne nouvelle, la circulation et le stationnement des véhicules seront « tolérés » sur l’ensemble de Beauduc du 1er octobre au 31 mars.
Ainsi durant cette période l’accès à la pointe du Sablon en véhicule est possible.

Accès au site et signalisations

Le gabarit est maintenu dans l’état (lieu et taille) pour cette nouvelle saison.

Enfin, un piquetage va être mis en place sur la plage nord, définissant :

  • au centre, une zone de roulage véhicules à moteur (30kms/h) ;
  • à gauche, sur 100m de large, la zone sans véhicules ;
  • à droite, jusqu’au pied des petites dunes, la zone kite terrestre.

Informations en complémentaires

Actuellement, des travaux financée par la compagnie des salins du midi de remise en état naturel sont en cours sur la plage de Beauduc. Les salins du midi enlèvent les palplanches ensablées ainsi que les enrochements qui sont sous le sable devant les croix, la maison du gardien et le pont.

Un collectif de clubs va voir le jours sous le nom de « Collectif de Clubs de Kite de Camargue ». Il sera formé par les trois clubs influents de la région, c’est à dire DMC de Port St Louis, MKC d’Avignon et AKSC d’Arles,
Ce collectif aura pour but d’être l’intermédiaire officiel entre la FFVL et les mairies d’Arles et des Saintes Maries de la mer.